Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> >

Les nouvelles acquisitions

Leonello Spada, La Lamentation sur le Christ mort

Leonello Spada, La Lamentation sur le Christ mort © Musée Fabre de Montpellier Agglomération - cliché Frédéric Jaulmes

Leonello Spada (Bologne, 1576 - Parme, 1622)

La Lamentation sur le Christ mort

Vers 1610-1611

Huile sur toile

120 x 158 cm

Inv. 2012.10.1

Hist. : Rome, coll. Chigi à une date inconnue ; Ariccia, coll. Chigi ; Rome, coll. part. ; Paris, galerie Canesso ; achat de la Communauté d’Agglomération de Montpellier avec l’aide du Fonds du Patrimoine, du FRAM Languedoc-Roussillon et de mécènes privés, 2012.

À l’occasion de l’exposition-événement, Corps et Ombres : Caravage et le caravagisme européen, Montpellier Agglomération a fait l’acquisition d’une œuvre inédite : La Lamentation sur le Christ Mort (vers 1610-1611) de Leonello Spada, classée par le Ministère de la Culture « oeuvre d’intérêt patrimonial majeur » en juin 2011. Cet achat exceptionnel d’un montant de 800 000 € a été financé à hauteur de 240 000 € par Montpellier Agglomération, incluant 35 799€ (Etat) et 41 668 € (Région Languedoc-Roussillon) au titre du FRAM Languedoc-Roussillon, avec le soutien du Fonds du Patrimoine du Ministère de la Culture (150 000 €) et de nombreux mécènes (410 000 €) qui ont pu bénéficier d’une défiscalisation de 90%. Ce tableau vient ainsi compléter la collection des peintures italiennes du XVIIème siècle du musée Fabre de Montpellier Agglomération.
Les mécènes qui ont soutenu cette acquisition :

MADELEINE CAVALIER

BANQUE DUPUY, DE PARSEVAL

FONDATION TYPHAINE

CAISSE D'EPARGNE LR

GROUPE FAYAT
BEC CONSTRUCTION LR-FAYAT

FDI GROUPE

OC SANTE

Une œuvre de provenance prestigieuse

Cet important tableau, récemment entré dans les collections du musée, a fait partie des collections des Chigi, une des plus importantes familles romaines du XVIIe siècle dont est issu le pape Alexandre VII. Une photographie, datée de 1917-1918, montre le tableau dans un des salons du Palazzo Chigi à Rome. Après la cession d’une grande partie des collections et du palais à l’État italien en 1918, le tableau resta propriété familiale, avant d’être acquis par un collectionneur romain.



En savoir plus




Back