Aller au contenu  Aller au menu Général  Aller au menu secondaire  Aller à la recherche globale  Aller à la recherche de la rubrique 
> >

Les nouvelles acquisitions

Jean Hugo, Kew Garden

Jean Hugo (Paris, 1894 - Lunel, 1984)

Kew Garden

Huile et gouache sur isorel

24,2 x 10,5 cm

Inv. 2012.7.3

Hist. : achat de la Communauté d’Agglomération de Montpellier à la vente de la collection Victor Hugo, Paris, Christie’s, 4 avril 2012, lot 413.

Cette œuvre de petites dimensions concentre toutes les qualités de composition de Jean Hugo. L'atmosphère menaçante de la végétation n'est pas sans évoquer les paysages surréalistes d'Yves Tanguy ou les forêts de Max Ernst.
Comme souvent dans les œuvres de Hugo, un groupe de personnages s'inscrit dans une nature imaginaire. A côté des scènes naïves et gaies ou des décors et costumes de théâtre qui ont fait sa réputation, il peint une série de toiles aux tonalités étranges et graves, notamment au début des années 30, comme en témoigne Le Mois de Marie, vers 1933, où l’artiste montre un intérêt pour des paysages de forêt.

Kew Garden, œuvre non datée, explore une gamme chromatique étonnante et permet de montrer, dans le fonds constitué au musée Fabre, les différentes manières du peintre et ses évolutions stylistiques.

Le musée Fabre de Montpellier Agglomération a fait l'acquisition, lors de la grande vente consacrée à Victor Hugo et sa famille, le 4 avril 2012, de quatre autres œuvres qui complètent remarquablement le fonds Jean Hugo : Projet pour Le Miroir magique, 1926 ; L'Homme à la pâquerette, 1921 ; Table de jeu, 1919 ; Conversation au puits, 1934.


Back